Qui se cache derrière les collectes de vêtements?

Lorsque vous vous débarrassez de vos textiles, connaissez-vous leur destination ?

Parmi les récupérateurs de vêtements, on relève plusieurs types d’acteurs :

  • Les entreprises d’économie sociale : elles sont membres de Ressources et souvent labellisées Solid’R (Terre, Oxfam ou Les Petits Riens par exemple); elles visent une plus-value sociale, notamment en termes d’emploi local.
  • Les entreprises privées : elles sont membres de la fédération Coberec (Curitas par exemple) ; elles visent le profit uniquement.
  • Les (pseudo-)associations ou entreprises privées qui collectent sans enregistrement régional et/ou sans accord communal : ce sont des opportunistes qui visent un profit rapide sans se soucier des lois; elles organisent des collectes porte-à-porte annoncées par la distribution d’un tract et placent également des bulles à vêtements.


Au moment de vous défaire de vos vêtements, veillez à faire un choix en toute connaissance de cause. Dans tous les cas, ne donnez pas vos textiles usagés aux opportunistes et malfaiteurs. Ils portent un préjudice grave aux opérateurs réguliers qui offrent depuis des années un service de collecte gratuit à la population.

Si vous recevez un tract annonçant une collecte de vêtements, vous pouvez vérifier si celle-ci est légale auprès de Terre asbl ou de votre administration communale.